Petites puces d'amour, breloques en bois, poupées miniatures à accrocher dans les cheveux des petites filles.

Dans les années 80, la mode était de porter dans les cheveux, attachées avec une barrette, de minuscules poupées en bois liées par un cordon. Ces jolies puces en bois faisaient fureur. Toutes les petites filles en avaient dans les cheveux, ou accrochées à leur trousse, à leur cartable, faisaient des échanges entre copines, une bleue contre une rouge...

Je fabrique des puces et d'autres modèles plus personnels, des lillipuces, filles du monde, des hiboux, des porte-clefs grands et petits, des boucles d'oreilles. C'est une petite production et je travaille beaucoup sur demande.


Les puces

Mes puces sont peintes à la main sur une perle en bois d'un seul tenant tournée en forme de 8.

Leur décor rappelle celui des puces des années 80 que nous portions dans nos cheveux. La ceinture et l'habit sont de couleurs contrastées.

Je les propose par paire ou à l'unité. Par paire, les puces ont les mêmes couleurs mais inversées, par exemple, un habit rouge avec une ceinture jaune et un habit jaune avec une ceinture rouge.

J'ai actuellement une vingtaine de modèles de paires, du plus "girly", fuchsia-fraise, au plus sobre, gris-blanc, et je peux personnaliser les couleurs selon vos souhaits.

Les puces dans la boutique


Les lillipuces

Mes lillipuces, sauf les Kalinkas, sont peintes sur les mêmes perles en bois que les puces. Le décor est plus abouti que celui des puces, poussant parfois le détail très loin dans la miniature (rappelons qu'elles ne mesurent que 1,4 cm de haut).

Ce sont des filles du monde : les Kokeshi avec leur kimono croisé et leurs yeux en amande ; les Sari qui portent un drapé et une longue tresse ; les Squaws en tunique à franges avec deux nattes ; les Opales, brunes, blondes, rousses, aux cheveux longs, courts, attachés en couettes, en queue de cheval, vêtues de robes aux multiples couleurs et motifs ; les Kalinkas avec leurs robes longues et leurs châles façon matriochka.

Certaines lillipuces s'amusent à se déguiser : les Bestioles, en coccinelle, abeille ou vache ; les Gourmandes en abricot, fraise ou potiron...

On compte même quelques garçons parmi les Opales, portant un kilt, une bure ou un casque de pompier. Certains ont des chapeaux tournés également d'un seul tenant avec le reste de la perle.

Les lillipuces dans la boutique .


Les hiboux

La perle en hêtre tourné des hiboux est d'une forme différente de celle des puces et lillipuces et un tout petit peu plus grande, 1,5 cm de haut.

Mes hiboux ont des couleurs diverses et sont très ornés, sans souci de réalisme.

Un pingouin se cache parmi les hiboux.

Les hiboux dans la boutique


La puce à l'oreille

Des lillipuces, des puces ou des hiboux comme boucles d'oreilles.

Tous les modèles visibles dans la boutique peuvent être montés en boucles d'oreilles. Celles qui ne sont pas immédiatement disponibles à l'achat peuvent être commandées et réalisées sur mesure (crochets dorés ou argentés sans nickel).

Et pourquoi pas une paire de boucles avec deux puces ou deux lillipuces différentes ?

D'autres exemples de boucles d'oreilles dans la boutique de Lillipuce.


Porte-clef et bijoux de sac

Des lillipuces réalisées en plus grand pour garder les clefs ou orner les sacs. Les petits porte-clef ou bijoux de sac mesurent 3 cm de haut, les grands, 5,5 cm. C'est une grosse perle d'un seul tenant peinte à la main et vernie plusieurs fois, accrochée à un anneau brisé ou un gros mousqueton.

Tous les modèles de lillipuces visibles dans la boutique peuvent être réalisés en plus grand. Ceux qui ne sont pas immédiatement disponibles à l'achat peuvent être commandés. Je crée aussi sur mesure selon vos instructions.

Voir d'autres exemples de porte-clef dans la boutique de Lillipuce.


Des géantes au pays des Lillipuces

Les lillipuces ont aussi de très grandes soeurs. Des poupées peintes en bois massif, statuettes de 18 cm de hauteur, cousines modestes des kokeshi traditionnelles ou des matriochkas russes.

Je les fabrique Toutes les lillipuces peuvent être reproduites en grand format.

Si vous voulez m'en commander une pour un événement ou une date précise, merci de me contacter bien à l'avance.

Les géantes dans la boutique de Lillipuce.

Expédition

Les puces sont expédiées dans des enveloppes à bulles et affranchies au tarif lettre verte ou prioritaire.

Jusqu'à 6 puces, le poids total ne dépasse pas 20g.

>> Voir plus de détails sur la page expédition.

Fabrication

Je fabrique toutes mes "poupées", petites ou grandes, entièrement à la main.

Les perles des puces, lillipuces et hiboux, sont spécialement tournées en bois de hêtre et mesurent environ 1,4 cm de hauteur. L'ensemble, perle et cordon, fait environ 7 cm. Les cordons sont en polyester tricoté avec des couleurs choisies en fonction du décor de la pièce. Elles sont peintes avec une peinture acrylique puis vernies deux fois. Chaque puce pèse environ 1,5 g.
(Voir plus haut la présentation en détail des autres créations).

Si vous êtes intéressé(e) par un modèle en particulier, qui n'est pas ou plus en vente, ou si vous voulez me passer une commande spéciale, n'hésitez pas à me contacter par mail.

Sur mesure

A la demande
Vous trouverez dans la rubrique "Tout de suite" celles qui sont immédiatement accessibles à l'achat et dans les différentes sous-catégories (kokeshis, saris, etc...) les modèles que j'ai déjà créés une fois et qui sont proposés à la réédition. Il suffit de me contacter par mail et je vous donnerai le délai de fabrication. Les puces et les hiboux qui ne sont pas (plus) disponibles peuvent aussi être commandés.

Créations personnalisées
J'étudie toute demande de création personnalisée. Sauf en cas de demande vraiment spéciale je ne prends pas de supplément. Pour les puces, à partir de 50 unités, je pratique certaines remises sur le tarif de base.

Le paiement s'effectue

  • par carte bancaire sur le site Paypal.com (nul besoin d'avoir un compte paypal)
  • ou par chèque.

  • Pour toute demande :

    Début de l'aventure

    Tout a commencé en 2008 quand, en fouinant dans le grenier de mes parents, j'ai retrouvé parmi d'autres objets quelques petites puces. Je les avais complètement oubliées ! Une foule d'images et de souvenirs d'enfance sont remontés à la surface. Je ne suis pas quelqu'un de nostalgique, pourtant pendant plusieurs semaines je les ai gardées dans ma poche, comme un talisman, un secret, leur rondeur et leur frimousse dans le creux de ma main me ravissaient. Réminiscences...

    "Je les donnerai à ma fille ou plutôt... je lui en fabriquerai". Et cette idée a commencé à faire son chemin. Pourquoi ne pas fabriquer des puces d'amour pour les petites filles d'aujourd'hui en attendant d'en faire pour celle que j'aurais peut-être ?

    Peindre en miniature m'a plu d'emblée et, après des Puces assez semblables à celles de mon enfance, je me suis rapidement dirigée vers des créations plus personnelles que j'ai appelées des Lillipuces en référence au petit peuple que rencontre Gulliver au cours de ses voyages.

    Le temps a passé et j'ai toujours la même passion, la même envie. Associer les couleurs, dessiner des visages, inventer des motifs pour les robes, mettre au point de nouvelles formes de perles en bois tourné, c'est une recherche permanente et une grande joie.

    Exemples d'utilisation

    Une puce comme porte-clef, accrochée à un zip, à une trousse, dans les cheveux fixée à l'aide d'une petite barrette, comme pendentif, comme marqueur de maille...

    lillipuce comme marqueur de maille

    puce d'amour dans les cheveux accrochée à un zip
    puce en porte-clef puce en bois dans les cheveux

    porte-clef déco de sac
    puce en pendentif
    Quelle est l'origine des puces de notre enfance ?

    D'où venaient-elles ? D'Asie, sans nul doute.

    J'ai mené ma petite enquête. Ma mère se souvient très bien qu'elle m'achetait ces petites puces dans un magasin qui vendait des objets asiatiques. Elles devaient être importées en grandes quantités car les petites Françaises n'étaient pas les seules à en porter dans les années 80, les jeunes Espagnoles aussi et sans doute d'autres Européennes. On en trouvait également à Hawaï et à Los Angeles dans les boutiques du quartier japonais Little Tokyo.

    En effet, bien que les Espagnols les appellent littéralement "petits chinois de la chance" (chinitos de la suerte), leur pays d'origine est sans doute le Japon. Elles semblent être apparentées aux kokeshi, même si leur cordon pourrait faire penser à des netsuke. Certaines kokeshi anciennes, de petites dimensions, présentent des ressemblances frappantes avec nos puces. Une veste colorée, des points blancs sur les côtés et sur une ceinture large, les croisillons en bas censés symboliser les plis des vêtements, des cheveux noirs seulement sur le dessus du crâne. Ce genre de petites kokeshi représenterait des enfants, et vraisemblablement des garçons.

    Expédition - - - Conditions - - - Mentions légales - - - Contact - - - Liens

    Les images et les textes de ce site sont la propriété de leur auteur. Merci de ne pas les utiliser sans sa permission. © lillipuce.com